L'EMDR

L'EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing) ou (désensibilisation et reprogrammation par des mouvements occulaire) est une approche de psychothérapie qui utilise la stimulation sensorielle des deux côtés du corps, soit par le mouvement des yeux, soit par des stimuli auditifs ou cutanés, pour induire une résolution rapide des symptômes liés à des évènements du passé.

 

L'EMDR pose en postulat que l'esprit possède, comme le corps, une capacité à s'autoguérir. Chaque évènement douloureux laisse une marque dans le cerveau. Celui-ci effectue alors un travail de "digestion" permettant aux émotions qui accompagnent le souvenir de se désactiver. A moins que le traumatisme ait été trop fort ou ait frappé à une période où nous étions vulnérables. Dans ce cas, les images, les pensées, les sons et les émotions liés à l'évènement sont stockés dans le cerveau, prêts à se réactiver au moindre rappel du traumatisme. Dans l'EMDR, le mouvement occulaire "débloque" l'information traumatique et réactive le système naturel de guérison du cerveau pour qu'il complète le travail.

 

Replongé dans son passé afin d'être au plus près des perceptions sensorielles éprouvées au moment de l'évènement, le patient est conduit, grâce à une stimulation sensorielle, à concentrer son activité cérébrale sur le présent. De cette polarisation naît la possibilité de retraiter le traumatisme par dissociation de l'émotion et du souvenir. D'où le fait que celui-ci ne disparaisse pas. Il se délivre de sa charge émotionnelle, comme après un deuil.

 

Cette thérapie poursuit le mouvement de recherche clinique et de soins inaugurés par la psychanalyse, la thérapie cognitive comportementale, les traitements par exposition, la médecine humaniste, les thérapies brèves centrées sur la personne.

Cette méthode ne s'applique pas qu'aux grands chocs, mais aussi aux plus petits traumatismes, comme les expériences pénibles laissant un souvenir trop empreint de souffrance.

 

Elle s'adresse donc à TOUS.